Le Cannabis : une plante médicinale !

CBD cannabis huile

Encore aujourd’hui, le cannabis a mauvaise réputation. Il évoque d’emblée la drogue du fait de ses effets psychoaffectifs plus ou moins bien supportés par certaines personnes. Dans les cas les plus extrêmes, il peut même jouer le rôle de facteur déclencheur pour certaines maladies mentales. Mais en réalité, le plant du chanvre ne se résume pas à un usage récréatif. Au contraire, il possède de nombreuses vertus médicinales, largement étudiées par la littérature scientifique. Alors qu’est-ce que le cannabis thérapeutique ? Pourquoi l’utiliser ? Et comment consommer du CBD ? On fait le point dans cet article !

Qu’est-ce que le cannabis thérapeutique ?

Les vertus médicinales du chanvre sont connues depuis des millénaires ! D’ailleurs, on en retrouve la première trace en 2700 av. J.-C. À l’époque, il est fait mention du cannabis thérapeutique pour lutter contre le paludisme, la constipation ou les douleurs liées aux rhumatismes. Plus tard, au XIXe siècle, il est utilisé dans de nombreuses pharmacies et aurait même été prescrit à la reine Victoria pour soulager ses douleurs menstruelles.

Finalement, ce n’est qu’au XXe siècle qu’il commence à disparaître au profit de l’aspirine et de la morphine. Il sera même diabolisé à cause des effets psychoaffectifs du THC, très mal supporté chez certaines personnes. Toutefois, et à côté de ce cannabinoïde largement décrié, le chanvre contient également du CBD qui n’entraîne aucun effet négatif susceptible d’entraîner des hallucinations ou un phénomène d’anxiété. Aujourd’hui, le terme de cannabis thérapeutique désigne donc essentiellement des produits riches en cannabidiol et dont le taux de THC reste inférieur à 0,2 %.

Pourquoi utiliser le cannabis en CBD ?

Depuis plusieurs années maintenant, la littérature scientifique abonde pour parler des bienfaits du cannabis thérapeutique. Empiriquement, certains médecins l’ont utilisé pour soulager des personnes souffrant d’un cancer. Aujourd’hui, de nombreuses études cliniques démontrent que le CBD aurait donc un effet apaisant pour limiter le stress, soulager certains symptômes de maladies mentales (dépression, trouble borderline, TDAH) ou certaines formes d’anxiété. Par ailleurs, il jouerait un rôle déterminant pour limiter les troubles du sommeil et favoriser l’endormissement.

Grâce à une action anti-inflammatoire, le cannabis permet également de soulager les douleurs chroniques et les rhumatismes, notamment celles qui seraient d’origine neuropathique (polynévrite douloureuse, fibromyalgie). Au quotidien, certains sportifs l’utilisent aussi en application locale pour limiter les courbatures ou les contractions musculaires trop douloureuses. Enfin, certaines données montrent que le CBD aurait un impact positif sur des pathologies dégénératives (Alzheimer, sclérose en plaques) et certaines complications liées à des cancers.

Cannabis thérapeutique : que dit la loi ?

En éliminant le taux de THC dans le plant de chanvre pour ne conserver que le CBD, il est désormais possible de fabriquer des produits pour profiter au maximum des bienfaits du cannabis thérapeutique. Toutefois, certains pays refusent l’idée qu’il puisse agir comme un médicament. C’est notamment le cas de la France qui autorise le CBD, mais qui interdit de mentionner le terme de médication puisqu’il ne s’agit que d’un « complément alimentaire ». Suite à un aller-retour juridique, enfin, les fleurs de CBD sont désormais autorisées en France et l’on peut profiter de leurs nombreux bienfaits.

Comment utiliser le cannabis comme plante médicinale ?

Pour utiliser le cannabis thérapeutique, il existe plusieurs solutions ! La plus répandue reste certainement celle des fleurs de CBD qui se consomment en tisane ou en infusion. Mélangées à un corps gras comme du lait végétal ou animal, les effets sont décuplés pour un maximum d’effets relaxants en soirée. L’autre moyen très pratique reste l’huile de CBD disponible dans différents taux de concentration. Comme le petit flacon se faufile partout, il accompagne les utilisateurs dans la journée pour soulager du stress ou des courbatures après l’effort. L’huile de CBD pourra même se transformer en capsules pour se faire encore plus discrète !

Les amateurs de cigarette électronique pourront également se tourner vers le e-liquide au CBD. D’ailleurs, certaines études montrent que le cannabis jouerait un rôle clé pour se sevrer de la nicotine en douceur. Enfin, les puristes choisiront la résine de CBD qui se consomme par inhalation via un vaporisateur. C’est un mode de consommation qui permet de potentialiser les effets pour un maximum de décontraction et de détente. En plus, la résine pourra aussi être utilisée dans des préparations culinaires avec l’incontournable recette du space cake ! Envie de plus ? Il existe aussi des cosmétiques au CBD, des aliments au CBD ou des compléments alimentaires spécialement pensés pour les animaux !

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

top