Les différences majeures entre CBD à large spectre et CBD à spectre complet

Si vous suivez, un tant soit peu, les informations et les actualités, vous savez donc d’ors et déjà que la molécule de CBD est au cœur des tendances actuelles. Consommée en pâtisserie, en complément alimentaire, et même en cosmétique, cette substance, qui se veut prometteuse selon ses adeptes, est désormais commercialisée de façon légale dans nos boutiques françaises. Si bien, que des notions techniques accompagnent désormais les ventes de produits dérivés du CBD : large spectre et spectre complet. Comment peut-on différencier les deux termes ? Ont-ils une influence sur la qualité du produit final ? Et surtout, pour quelles utilisations sont-ils préconisés chacun ? Un néophyte aurait vite fait de se perdre parmi toutes ces distinctions en matière de CBD. Réponses concrètes à toutes ces questions, dans l’article qui va suivre.

CBD spectre large ou CBD spectre complet, comment choisir ?

Tous les amateurs de CBD qui en consomment de façon plus ou moins régulière vous le diront : choisir son CBD prend du temps, car faire le choix du produit contenant du cannabidiol que vous utiliserez au quotidien n’est pas toujours synonyme de jeter son dévolu sur un format précis (wax, weed, huile, produits dérivés, etc.). Il faut également se pencher sur la question de la composition, car oui, les compositions diffèrent d’un produit à l’autre, mais aussi, d’une variété à l’autre.

Alors, avant de vous poser pour acheter votre CBD en ligne ou en magasin, une légère mise au point est nécessaire. En effet, il faut savoir que dans la formulation des produits à base de CBD, une certaine teneur en cannabinoïdes est à prospecter. Cette teneur comprend, bien évidemment, le taux de CBD (matière principale), mais aussi d’autres types de cannabinoïdes qui sont également issus de la plante de chanvre, notamment le THC. Se renseigner sur la composition des produits que vous consommez est le meilleur moyen de faire son choix. Il faut également savoir que pour les dérivés du CBD, deux notions sont à retenir :

  • Les produits à spectre large ;
  • Les produits à spectre complet.

Il y a également une troisième catégorie qui n’est pas très populaire, il s’agit de l’isolat de CBD. Les produits à base d’isolats sont généralement consommés par les fans incontestés du CBD, les consommateurs avides et expérimentés. La différence principale entre toutes ces catégories de produits est la méthode d’extraction du CBD. Certaines, auront une quantité plus importante alors que d’autres, offriront d’autres avantages, tels que l’inclusivité.

Le CBD à spectre large, meilleure alternative que le spectre complet ?

Commençons tout de suite par le type de CBD le plus consommé en France : le spectre large. En fait, cette notion de spectre se rapporte plus précisément au régime de cannabinoïdes présents dans la composition de la matière de base. Le cannabidiol est présent en quantité, bien sûr, mais il peut également être entouré de toute une ribambelle d’autres molécules de la même famille, issues de la plante. Ce qu’on appelle concrètement « CBD à large spectre », c’est tout produit contenant du CBD, additionné à d’autres molécules actives, telles que :

  • Le cannabigerol ou CBG ;
  • Le cannabinol ou CBN ;
  • Le cannabichromene CBC.

Seulement, aucune trace de THC dans ce genre de produits. Le THC, étant la molécule psychoactive par excellence du chanvre, elle est interdite à la consommation/vente/production dans de nombreux pays, dont la France. Vous comprendrez donc pourquoi le CBD à large spectre est le plus consommé en Hexagone. Parce qu’elle ne doit justement pas contenir de THC, cette qualité de CBD subit plus de traitements que le CBD à spectre complet.

L’élimination du THC se fait généralement en deux ou trois procédés de plus, plaçant le coût de fabrication un poil plus haut que celui du CBD spectre complet. Et selon les fervents amateurs du sujet, aucun autre changement n’est à déplorer en matière de goût, de texture ou même d’effets supposés entre les deux types. Mais est-ce vraiment à prendre pour argent comptant ?

Avantages du CBD à spectre large par rapport au spectre complet

Il est vrai que consommer du CBD en France est légal pour l’instant, mais la réglementation sur le THC est formelle : aucune présence, même infime, n’est tolérée. Ce qui fait donc du CBD à large spectre le candidat idéal pour la consommation de son propre chef. C’est également le cas au niveau de toute l’Europe (sauf quelques pays plus souples en matière de réglementation sur le THC, ex : les Pays-Bas et l’Italie). Mais le CBD à large spectre possède tout un autre lot de bénéfices et d’avantages que vous ne retrouverez sûrement pas dans la version à spectre complet.

L’un d’entre eux est notamment le nombre relatif de traitements qu’il subit. On pourrait penser que les procédés sont nombreux pour produire du CBD à large spectre, mais ce n’est pas le cas. C’est une opération plutôt « light » en comparaison à d’autres types de produits, notamment, l’isolat de CBD. Moins de traitement = moins de risques pour la santé forcément.

Aussi, et parce qu’il est exempt de tétrahydrocannabinol (THC), le CBD à large spectre est garanti sans effets psychotropes. Non pas que les autres types de spectres soient prohibés par la loi, mais une consommation excessive peut faire augmenter la dose dans le sang provoquant une très légère euphorie.

Aussi, le CBD à large spectre est parfait pour les personnes évoluant dans un milieu sensible aux stupéfiants et aux drogues dures. Les individus qui ne peuvent pas se permettre d’être testés positifs aux THC ont tout intérêt à se tourner vers le CBD large spectre.

Qu’est-ce qui spécifie le CBD à spectre complet du CBD à spectre large ?

Autant, le CBD large spectre était « clean », autant la version à spectre complet est plus nature. On y retrouvera donc la quasi-totalité des cannabinoïdes présents de façon naturelle dans la plante de chanvre, sans exceptions. Et quand on parle d’exception, on veut tout simplement désigner le THC. Ce dernier est présent en quantité régulée dans le CBD à spectre complet, c’est la différence principale entre les deux, à vrai dire. Après, on peut également citer le processus de production qui est bien moins compliqué pour cette catégorie que pour le CBD à large spectre. Ici, tout est laissé « nature », pas de soustraction de molécules quelles qu’elles soient. Il faut aussi mentionner le fait que le CBD à spectre complet contient également certaines substances dérivées du chanvre, notamment :

  • Des flavonoïdes ;
  • Des terpènes.

Pour le marché international, le CBD à spectre complet est beaucoup plus demandé que la version à large spectre. Simple différence de réglementation, à vrai dire. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’est pas autorisé en Europe. En France, précisément, il l’est, sous réserve que la dose de THC ne soit que contrôlée et minime. Vous pouvez donc consommer des produits à base de CBD à spectre complet sur le territoire national. Attention toutefois aux contrôles effectués par les forces de l’ordre en cas de consommation excessive, il y a bel et bien possibilité d’être testé positif au THC.

Les avantages du CBD à spectre complet impossibles à retrouver dans le large spectre

L’avantage principal du CBD à spectre complet est la diversité de goûts qu’il confère : plus prononcé, mais aussi plus riche que le CBD à spectre large. Aussi, et parce qu’il n’est pas traité aussi lourdement que la version à large spectre, le CBD full spectrum est un peu plus propre et fera donc le bonheur des amateurs de consommation clean. Mais ce qui fait vraiment toute la particularité du CBD à spectre complet, c’est ce qu’on appelle « l’effet d’entourage ».

En gros, les composants du CBD à spectre complet, les cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes sont supposés être beaucoup plus efficaces/puissants, si présents ensemble. Pas de séparation pour le CBD spectre complet indiquerait donc de meilleurs effets en termes de goût, mais aussi en termes d’effet. Rappelons brièvement que le CBD est connu et surtout apprécié des amateurs pour ses propriétés présumées relaxantes et antistress. Même si aucune étude concrète ne le démontre, les pro CBD en sont sûrs : les produits à spectre complet seraient beaucoup plus efficaces que ceux à spectre large. Enfin, et grâce à la présence de terpènes, le CBD à spectre complet bénéficie d’arômes décuplés.

CBD large spectre VS spectre complet, les inconvénients !

On ne peut, bien évidemment, pas comparer les deux types de CBD sans parler des points négatifs de chacun. Commençons donc par le CBD à large spectre, c’est une variété dont les arômes ne sont pas aussi développés que le spectre complet. Aussi, le CBD à large spectre est assez difficile à trouver à l’étranger (en voyage, vacances, etc.). Il est également un peu plus traité, en faisant une des variétés les moins cleans du marché. Pour ce qui est du CBD à spectre complet, il est évident que l’inconvénient principal est la présence de THC dans sa composition. La consommation doit être surveillée et bien contrôlée, sinon, gare à l’abus et à l’euphorie légère involontaire !

top